Faire son site Internet en tant que psychologue

Si le psychologue en libéral souhaite augmenter sa visibilité auprès des usagers, il est nécessaire de créer un site Internet et de communiquer sur sa pratique professionnelle. Plusieurs procédés sont possibles pour créer son site web, en voici les principaux.

Faire appel à un développeur web freelance

Le développeur freelance est un travailleur indépendant qui travaille à part entière sur la réalisation d’un projet web. Tout comme l’agence Web, le freelance peut travailler pour une entreprise, un professionnel exerçant en libéral ou un particulier.

Le développeur web est un professionnel qui dispose d’un savoir-faire diversifié, c’est un véritable couteau Suisse qui a su développer des compétences solides.

Il travail seul mais dispose d’un réseau professionnel important, tout comme l’agence web il s’occupera de développer : la conception du site web, l’hébergement de ce site, son référencement. En général, le freelance web gère un projet à la fois et sera investi pleinement à la réalisation de votre site Internet.

Pourquoi choisir un freelance ?

  • Son prix attractif par rapport à une agence Web plus cher
  • Son investissement total
  • Un interlocuteur unique

Faire appel à une agence web

Internet fourmille d’agences spécialisées dans la création de site Internet dynamique, elles proposent un service sur mesure et peuvent réaliser des projets rapidement. Les agences sont composées de professionnels spécialisés dans de nombreux domaines : développeur web, graphiste/designer, chargé de SEO, chef de projet, etc.

Les honoraires sont plus élevés qu’un développeur web freelance mais ne se justifient pas toujours. En effet, le recours à une agence web est adapté pour la réalisation d’un site Internet complexe (site de contenu, e-commerce, site communautaire) mais pas pour un site vitrine de psychologue exigeant peu de travail.

Pourquoi choisir une agence web ?

  • Un service rapide et personnalisable à l’infini
  • Une équipe de professionnelles à l’écoute

Comments (2)

  1. ah ben non

    Je crois qu’on n’en dit jamais trop sur sa pratique ! Le patient a le droit d’être renseigné ! Il n’est pas débile.

  2. bonjour Psychologie et nouvelles technologies ne sont pas incompatibles .. c’est comme si on avait demandé à Gutenberg si livre et n’importe quel sujet .. était incompatible .. les nouvelles techno sont simplement de nouveaux outils pour diffuser une savoir, une connaissance , une expertise .. et ca c’est plutôt bien non ? fini le temps ou le savoir était réservé à quelque savant qui l’utiliser comme pouvoir ..la preuve un dictateur commence toujours par supprimer toute forme de diffusion du savoir ( livres, presse, cinema, et maintenant réseaux sociaux ) ..ca lui fait peur 😉 donc allez diffusons le savoir , partout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *