Psychologue et utilisation de son smartphone

Psychologue et utilisation de son smartphone

Des fonctionnalités pratiques

Les smartphones sont des téléphones qui disposent de fonctionnalités étendues pareilles à celles que l’on trouve sur un ordinateur. Le smartphone est un assistant numérique personnel géré par un système d’exploitation spécialement conçu pour les mobiles et peut-être utilisé dans une utilisation personnelle et/ou professionnelle.

Un smartphone exécute divers applications et fournit des fonctionnalités pratiques pour son activité libérale de psychologue, par exemple il est utilisé dans la prise de rendez-vous et la gestion de son planning. Les fonctionnalités sont nombreuses : agenda, calendrier, navigation sur Internet, consultation et envoi de courrier électronique, géolocalisation, rédaction de notes, scanner de documents, partage sur les réseaux sociaux et les groupes professionnels, etc.

Un smartphone est également un support de stockage : photos, documents, messages, mot de passe, données médicales, données bancaires, données d’identités, informations personnelles relatives aux patients, etc.

Enquête de la CNIL sur le stockage de données sur smartphone

Source CNIL de notre article 

Enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2315 utilisateurs de smartphones, âgés de 15 ans et plus. Les objectifs de cette étude visaient à déterminer les usages réalisés au quotidien de ces utilisateurs, de la manière dont ils stockent des données personnelles sur leur smartphone et des dispositifs de protections mis en place.

smart01

smart02

On constate sur ce graphique que plus les données sont considérées comme gênantes moins elles son stockées sur le smartphone. Les photos, les coordonnées de proches, les noms de proches, l’agenda, les coordonnées de contacts professionnels et les notes font parties des informations les plus stockées sur son smartphone.

  • 40% déclarent enregistrer des données à caractère secret sur leur smartphone : codes bancaires, codes secrets, code PIN, digicode etc…
  • 85% des utilisateurs de smartphones déclarent stocker des données multimédias
  • 65% estiment que leurs données personnelles ne sont pas bien protégées
  • Parmi eux près de 30% disent n’avoir aucune protection sur leur téléphone
  • Seuls 31% ont activé un code de verrouillage spécifique
  • 9% ont déjà installé un antivirus
  • 47% des équipés smartphone ont déjà sauvegardé leurs données (15% les ont déjà cryptées)

smart03

smart04

A propos de l'auteur
ecranpsy
Psychologue et passionné par les nouvelles technologies je vous propose quelques articles sur l'utilisation d'Internet dans un cadre professionnel. J'exerce mon métier de psychologue en libéral et il me paraît important de vous exposer les subtilités pour apparaître sur Internet. La complexité des supports numériques et la diversité des outils informatiques peuvent décourager certains d’entre nous et c'est justement l'objectif de mon site : vous proposer une lecture accessible et pratique afin que vous vous lanciez dans l'aventure ;).

réaction pour l'article

  1. Emeline - 25 janvier 2017 at 8 h 29 min

    Il y un autre angle qui m’inquiète en tant que mère ..psychologie des adolescent et smartphone .. quid de le découverte de la sexualité via les sites en ligne, quid de la sociabilité des ados via les réseaux sociaux.. et comment faire travailler un ado qui à un smartphone dans sa poche.. tout ceci va faire une drôle de génération qui ne lit plus un livre par elle-meme ( si ce n’est pas imposer par l’école ) .. non mais où va t on ? 😉

    Répondre

Ecrire un commentaire